PaRiaH, car le vélo, dans la circulation, est encore trop souvent celui qu'on ne respecte pas.

PaRiaH, parce que je reste en tant que femme noire ultra minoritaire dans la communauté cycliste.

 PaRiaH

  de la route

Après avoir été une boutique de vente et de réparation cycles “classique”, Fée du vélo devient l’Atelier PaRiaH. Un atelier où je fabrique, convertis et remets en état des vélos, avec une préférence pour le pignon fixe, le mono vitesse route, gravel et cyclo-cross.

PaRiaH est un prétexte aussi à l’expérimentation, dans des univers que j’aime : Le vélo bien sûr, le graphisme et le design..... Partager, collaborer, inspirer et pourquoi pas, transmettre.

“Création” car elle est la concrétisation de l’imagination, essentielle à l’épanouissement de chacun. “Sauvage” car je ne ferme aucune porte et ne m’interdis aucun sacrilège ou sacrifice. Je privilégie les matériaux bruts et la récupération. J’encourage l’autonomie et le minimalisme. Le prix, le nom, la marque ne garantissent pas la qualité. La longévité parfois n’est due qu’à l’attention et l’affection qu’on porte aux choses. Alors si en plus l’entretien est rendu plus facile et devient peu onéreux, je crois qu’on peut tous prétendre au meilleur.

moi 2.jpg
moi1.jpg
bmx.jpg
Photos Stéphane Ebel et Max Felix

 SwANee

de Nevers

Je suis née à Nevers en 1974, confiée aux services sociaux je vais grandir à quelques kilomètres de là dans une famille d'accueil. A 6 ans, je prends ma première licence de cyclisme, école de vélo, compétitions sur route... A 16 ans, je découvre le vtt,  et avec lui je développe des qualités techniques qui m'amèneront sur des pistes de descentes dans les Alpes.

J'ai fait des études de graphisme à Nevers  puis à Saint Etienne , et durant 10 ans je vais exercer des métiers dans la presse, la mise en page, puis dans l'enseigne et la conception de visuel. 

Une première expérience de commerce de cycles et un passage chez Décathlon m'encourageront à créer mon activité. Fée du vélo est née au retour d'un court voyage à Londres, où je découvre les cafés atelier. Ensuite, l'envie de fabriquer des cadres est arrivée. Stage chez OTM Bike, concours de machines, collaboration avec le magazine 200 pour qui je pige et enfin, création de PaRiaH.

Aujourd'hui je continue à rouler en pignon fixe, en route, en bmx, en cyclo cross, en gravel, et en VTT. J'aime aussi  partir 2/3 jours chez moi avec ma famille et quelques amis. Je pratique aussi l'escalade, le trail , la randonnée, la longboard, la photo et le dessin.

Mon projet, pouvoir bientôt proposer des modèles PaRiaH avec une esthétique PaRiaH.

  • Facebook
  • Instagram

Coté Est Mars 2015